Dry-Tooling

Connelles

 sur SAESAE Guérinère

Au gymnase du château d'eau, rue de la Guérinière  (Caen)

Tous les lundis de 18h à 20h30

2 voies de Dry-tooling l’une facile qui se grimpe avec des piolets en bois, l’autre plus technique qui se grimpe avec des vrais piolets.

Ces initiations sont ouvertes à tous les grimpeurs autonomes, il faut simplement avoir un minimum de physique.

Une pratique incontournable de l’alpinisme moderne :

A la fin des années 90, les glaciéristes (grimpeurs de cascades de glace) atteignent les limites de leur discipline : la plupart des cascades raides ont été gravies, les seules restées vierges sont des cascades impraticables ou des stalactites qui pendent dans de gros surplombs. Le seul moyen d’y parvenir est de grimper sur le rocher avec le matériel de glace (piolets et crampons). Les grimpeurs développent des techniques spécifiques à ce terrain et une discipline à part entière émerge :  le Dry-Tooling. Le but est de grimper à l’aide de piolets techniques et de crampons. Les grimpeurs pratiquant le Dry-Tooling bénéficient d’un entrainement physique et technique qui permet d’augmenter le niveau de grimpe.

A ce jour, la majorité des montagnes et faces restées vierges de par le Monde impliquent des voies d’ascensions en escalade mixte très techniques et, nécessitent de la part du grimpeur, une solide pratique du Dry-Tooling. Autrement dit, une grande partie de ce qui est réalisé en alpinisme technique de nos jours n’est possible que grâce à l’apport du Dry-Tooling.

Le Dry-Tooling permet surtout de découvrir le matériel de montagne et de s’en servir, de comprendre et d’intégrer une nouvelle gestuelle inconnue des rochassiers (prises inversées, crochetage, gros balans…). C’est une discipline très spectaculaire qui permet à tous de progresser.Ce sport est généralement pratiqué dans des sites où la pratique de l'escalade libre n'a que peu d'intérêt (mauvais rocher, rocher trop compact, très gros devers, anciennes carrières...). La cotation de difficulté sera fonction de l'inclinaison du dévers de la falaise et de l'éloignement des mouvements : de D3 à D15.

L’action de la FFCAM :

La Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) a investi dans cette discipline d’avenir. Beaucoup de Clubs Alpins proposent des initiations encadrées de Dry-Tooling, si bien que cette pratique est devenue ordinaire dans le panel des activités proposées. La FFCAM est aussi engagée dans le haut niveau : organisation d’une étape des Championnats du monde de Cascade de Glace, Sélection Equipe Nationale cascade de glace et organisation du DTS Tour (=Dry-Tooling Style Tour).

Logo dry dtn

Et en Normandie ?

Depuis quelques années, grâce à l’action du Comité régional Normandie de la FFCAM,le Club alpin Rouennais et le Club alpin de Caen proposent des voies d’initiation de Dry-Tooling en SAE. A terme, d’autres Clubs alpins normands proposeront cette activité à leurs adhérents.

En parallèle des initiations en SAE, des grimpeurs passionnés ont équipé un nouveau site de Dry-tooling à Connelles dans une partie impraticable en escalade sportive. Nous avons comme projet d’équiper une arche de pont (ancien pont ferroviaire SNCF) prés de Caen afin de faire un second site normand de Dry-Tooling.

Logo dry normandie

Le DTN :

Logo dry dtn 2

Le DTN (Dry-Tooling Normandie) est un groupe de grimpeur qui construit le Dry-Tooling en Normandie : initiation en SAE, aide au CAF demandeur, équipement de site de Dry-Tooling… Rejoignez-nous et venez découvrir le Dry-Tooling !

____________________________________________________________________________