Actualité

Récit --> Cascade de glace dans les Hautes-Alpes

27 février au 05 mars 2021

Christine, Bruno, Hugues, Bastien, Raphaël

 

Samedi 27 février 20h00, Nous arrivons au centre d'hébergement Cap-Verb de Guillestre, Bastien, parti de Lyon, nous y attend déjà. Nous n'avons pas pu éviter les bouchons à cause du couvre-feu...

 

Dimanche 28/02

Beau temps.

Départ tardif après un passage à la boutique Loutousport, location de chaussures et achat du topo "Briançon Climbs". Nous décidons d'aller faire de l'escalade en grande voie dans la vallée de Champcella à la falaise du Ponteil. Face sud, petit vent frais tout de même, ici tout est dur, nous choisissons la plus facile "le grand dièdre", 7 longueurs D+, 6a (5c obli). Nous faisons 2 cordées parallèles dans les deux voies (l'une n'est pas répertoriée mais la difficulté est semblable), le calcaire un peu patiné nous surprend et nous ressentons le manque d'entrainement lié à la crise sanitaire...Heureusement, c'est bien équipé ! La descente se fera en Rappel dans l'avant dernière longueur pour Raph et Bruno, par le sentier pour Bastien Hugues et Christine.

 

Lundi 01/03

Grand bleu.

Départ à 6h20 pour la cascade du Bourget à Cervières, après presque deux semaines de redoux les nouvelles des forums et de nos copains guides ne sont pas bonnes, il fallait s'y attendre, les conditions pour la cascade se sont considérablement dégradées...

Au parking à 7h00, il fait -3 degrés, après une heure de marche d'approche nous arrivons au pied de la cascade. Notre choix a été le bon, la cascade est peu fournie mais comme elle est peu alimentée en eau, il n'y a pas d'écoulement et elle n'est pas décollée du rocher. La glace est en condition moyenne car peu compacte, Bastien part en tête dans cette longueur de 4+, et sa première broche traverse des bulles d'air...Ca broche mieux à droite et ça ne "pisse pas". Une longueur de 20m en 4+ pour s'initier c'est raide ! mais les débutants assurent !! Nous irons ensuite à droite de la grotte, une petite longueur de 3+ en bonne glace réconforte tout le monde et Bastien finira par retourner dans "petit Bourget" pour faire du mixte avant de partir.

A 14h nous décidons de rentrer car les pentes de neige au dessus de notre cascade se réchauffent....

 

Mardi 02/03

Grand bleu.

Départ à 7h00 pour les cascades de Ceillac. IL fait -6 au parking à 7h30, après une courte approche nous sommes à l'attaque du Y et le ressenti n'a rien à voir avec celui de la veille. La glace est mince, transparente et ça coule beaucoup derrière. La décision de renoncer ne se fait pas attendre. Nous allons faire une traversée pour rejoindre à gauche l'attaque de "Sombre Héros", la glace qui nous y attend n'est pas meilleure, le cigare est maigre et troué !

Nous nous tournons vers le plan "B", faire une grande voie d'escalade à la Croix de Toulouse, dans la paroi des Salettes.

Changement de décor, une face sud bien ensoleillée, Bastien et Bruno partent pour "Toulouse to win", 15 longueurs D+ à TD 6a max (5c obli) et ce sera "le Pilier Gris", 6 longueurs, D 5c max, pour Raphaël, Christine et Hugues.

 

Mercredi 03/03

Beau temps à temps couvert.

Levé à 7h00, une vraie grasse matinée ! Journée d'escalade et de dry-tooling au Rocher Baron à Saint Martin de Queyrières. Un très beau site d'escalade avec vue sur la montagne, un petit hameau ancien et une prairie pour se reposer. Le rocher est excellent (quartzite), bien équipé, pour tous les niveaux et des voies faciles de 2 à 3 longueurs.

Après avoir exploré le secteur d'escalade, nous partons dans le secteur de Dry, une première pour certains et frissons garantis !

Une journée bien remplie et terminée avec le pommeau de Bruno et la raclette du chef...

 

Jeudi 04/03

Couvert le matin, ensoleillé l'après midi.

Levé à 6h00 pour une journée de ski de randonnée. Nous partons vers la petite station de Saint-Véran et nous arrêtons au parking du "pré la Chalp". Bastien nous a préparé une course d'initiation, ce sera la "Pointe des Marcelettes" à 2900m, il y a +1000m de dénivelée.

Nous chaussons skis et peaux et commençons l'ascension, la neige est dure, elle porte bien. A peine habitués, voilà les premières conversions et les premières chutes, rires... Nous sommes au col dans les temps et il reste à parcourir l'arête finale. Courte pose au col avec un groupe du C.A.F de Gap étonné de voir des Normands les doubler...Mais ce ne sera pas pour longtemps, un couteau casse sous le ski de Bruno, difficile de continuer ainsi. On se sépare, Bastien et Christine montent au sommet tandis que Raph, Bruno et Hugues retournent au col. Nous nous retrouverons après une descente sympa sous les pentes du sommet et dans la forêt de mélèze.

 

Vendredi 05/03

Retour

Cette sortie en montagne nous a fait du bien, elle nous a permis d'oublier un peu les masques et le reste, de découvrir le potentiel d'activités de la région, il y en a pour tous les gouts.

L'année prochaine on y retourne !